C’est qui le Patron ?

La passe de 3 à Aix !

 

Bertrand a obtenu hier un de ses plus beaux succès à l’issue d’une course qui restera probablement dans les mémoires. L’édition 2017 de l’Ironman 70.3 du Pays d’Aix a en effet été marquée par un scénario spectaculaire. Si pour beaucoup l’affaire était pliée à l’issue de l’épreuve cycliste, c’est finalement d’une toute petite seconde que Bertrand s’est imposé :

 

« J’avais vraiment fait de cette course un objectif important, j’étais très concentré et savais qu’il fallait que j’effectue un bon départ. Je suis donc parti le plus vite possible et me suis retrouvé en bonne position dès les 200 premiers mètres de natation. J’ai ensuite pu contrôler en m’assurant qu’aucun favori ne sorte de l’eau devant moi.

 

J’ai ensuite effectué une transition rapide pour m’élancer sur les routes en première position et j’ai senti que mes jambes répondaient parfaitement. Je ne me suis pas retourné et j’ai rapidement pris l’avantage. J’ai continué mon effort et les écarts ont vite grandi avec les poursuivants.

 

Au pied du col du Cengle au km67, j’avais 6 minutes 30 d’avance sur le premier poursuivant, mais je commençais à franchement sentir la fatigue, j’ai donc temporisé pour rallier l’aire de transition. »

 

Bertrand a effectué le meilleur temps vélo en 2h10m55s (record de l’épreuve), avec plus de 5 minutes d’avance sur le second.

 

« Quand je suis parti à pied, je savais que j’avais beaucoup donné mais les sensations étaient encore correctes, j’ai donc géré la première partie du semi-marathon. Malgré cette gestion, j’ai commencé à sérieusement faiblir à 8km de l’arrivée, et l’écart avec le premier poursuivant a fondu comme neige au soleil. »

 

A l’amorce du dernier des 3 tours, Bertrand avait encore 3 minutes et 30 secondes d’avance, mais la différence d’allure entre Denis Chevrot et Bertrand était flagrante.

 

« Avec encore 7km à faire, je n’avais plus de force. Porté par le public, je me suis concentré pour maintenir l’allure mais il n’y avait rien à faire, l’écart continuait à diminuer pour passer sous la minute à 1500m de la ligne d’arrivée. »

 

Très encouragé sur la fin de course-à-pied, Bertrand a finalement réussi à conserver un petit avantage en arrivant vers la ligne d’arrivée, mais quand le plus difficile semblait être fait, l’incroyable failli se produire.

 

« Je pensais avoir course gagnée et je m’étais arrêté pour saluer le public quand j’ai vu une ombre arriver derrière moi. J’ai compris que Denis était déjà là et me suis alors précipité vers la ligne pour la franchir pour de bon ! »

 

C’est donc finalement pour une seconde que Bertrand l’a emporté devant Denis Chevrot, tandis que Frederik Van Lierde complétait le podium après une journée difficile. Bertrand pouvait enfin savourer sa victoire et saluer ses soutiens.

 

« C’est une des victoires qui me fait le plus plaisir. Je tiens vraiment à remercier toutes les personnes qui me soutiennent et croient en moi. Je leur dédie cette victoire et donne déjà rendez-vous en 2018 pour défendre à nouveau ce titre ! »

 

Bertrand va désormais profiter de quelques jours de récupération et sera de nouveau en piste dès le weekend prochain pour l’Ironman 70.3 de Barcelone.

Nicolas et  Bertrand;

Partager
Partager
Hide Buttons
Close